Actualités

Alerte sécheresse renforcée

Information citoyens - Le 13/07/2022 à 16:13:39

Toutes les communes du territoire Saint-Marcellin Vercors Isère Communauté sont placées en alerte sécheresse renforcée sauf la rivière Isère....

fiche alerte 3 canicule.jpg

L’aggravation de la situation conduit le Préfet de l’Isère à renforcer le niveau des restrictions sécheresse. Le 7 juillet 2022, il a donc placé l’ensemble des communes du territoire en alerte sécheresse de niveau 3. La rivière Isère reste en vigilance.

La situation d’alerte renforcée s'accompagne de mesures de restriction sur l'usage de l'eau pour les particuliers, les communes et les professionnels, notamment :

  • Interdiction du lavage des voitures hors stations professionnelles ;
  • Interdiction de nettoyer façades, toitures, trottoirs et autres surfaces imperméabilisées sauf si réalisé par une collectivité ou une entreprise de nettoyage professionnel ;
  • Interdiction du remplissage des piscines çJe plus de 1 m3 à usage privé, la remise à niveau est interdite de 18h à 9h ;
  • Interdiction d'arrosage des pelouses et massifs fleuris ;
  • Interdiction d’arrosage des espaces verts publics de 7h à 23h ; des stades et terrains de sport, de 11 H00 à 18H00 ;
  • Interdiction d’arrosage des jardins potagers de 9h à 20h,
  • Interdiction de remplir ou maintenir le niveau des plans d'eau de loisir à usage personnel ;
  • Le débit naturel entrant doit être intégralement restitué à l'aval pour l'alimentation d'étangs ou de réserves installés sur des cours d'eau ;
  • Réduction de 50 % ou interdiction de 9h à 20h de tout prélèvement d'eau ou usage domestique de l'eau;
  • Interdiction de manœuvrer des ouvrages hydrauliques entraînant des lâchers d'eau ;
  • Interdiction des travaux dans le lit du cours d'eau

 

Les restrictions concernent également les usages économiques et agricoles. Pour en connaître tous les détail, télécharger l'arrêté préfectoral en cliquant ici

> consulter le site de la Préfecture de l'Isère

Toutes les communes du territoire Saint-Marcellin Vercors Isère Communauté sont concernées.

L’intégralité de l’arrêté fixant les mesures de vigilance est disponible sur le site des services de l’État de l’Isère. Vous pouvez vous tenir informé de la situation de sécheresse en Isère et en France sur le site www.propulvia.developpement-durable.fr

---------------------------------------------------------

Situation en Saint-Marcellin Vercors Isère
Comme chaque année depuis 2015, un observatoire des débits des cours d’eau en période d’étiage (basses eaux) est réalisé dans le cadre du Plan de gestion de la ressource en eau du Sud Grésivaudan. Saint-Marcellin Vercors Isère communauté ayant confié la compétence rivières au SYMBHI depuis le 1er janvier 2020, celui-ci poursuit la mise en œuvre de cet observatoire.

Les précipitations observées depuis le mois de janvier sont très faibles sur le territoire, avec des cumuls inférieurs aux normales. La station de Saint-Vérand a enregistré un cumul de 156 mm sur 5 mois (de janvier à mai inclus). Les normales de saison sur cette période sont de 386mm (station de Saint-Etienne de Saint-Geoirs). L’année 2022 démarre donc avec un déficit pluviométrique important.

La tendance se poursuit avec un mois de juin chaud et sec, avec une période de canicule de 4 jours. Suite à cet épisode, des précipitations orageuses (entre le 21 et le 25 juin) ont permis d’apporter en moyenne 60 mm de pluie sur le territoire. Les campagnes d’observations des débits ont été renouvelées en juin. Malgré ces précipitations les débits mesurés restent très bas pour la saison avec des assecs précoces observés notamment sur le Merdaret et la Cumane. Le Furand connait une diminution des débits sur l’aval et des valeurs stables sur l’amont. Les affluents en rive gauche de l’Isère (Nan, Drevenne) présentent également des débits très faibles pour la saison (plus faibles débits observés depuis la mise en place e l’observatoire en 2015).

Conséquences pour les rivières
Le manque d’eau a des conséquences néfastes pour la vie aquatique de nos rivières : augmentation de la température de l’eau, diminution de l’oxygène, segmentation de la rivière pouvant piéger les poissons voire assèchement complet de certains secteurs. Les assecs engendrent également une perte des services rendus par la rivière comme l’autoépuration des polluants ou la pratique d’activités touristiques (baignade, pêche, canyoning, promenade).
Ces assecs sont un phénomène naturel et caractéristique de certaines portions des cours d’eau de notre territoire comme sur le Merdaret et la Cumane. Ils se produisent fréquemment lors de conditions météorologiques exceptionnelles.
Cependant, les prélèvements en eau effectués sur nos cours d’eau et nos nappes contribuent à aggraver la situation et à généraliser le phénomène à des secteurs qui seraient naturellement toujours en eau.

Ainsi une vigilance sur nos consommations en eau est importante afin de préserver l’équilibre de nos ressources. Elle concerne tous les usages : particuliers, collectivités, industries et agriculture.
Faire preuve de civisme dans sa consommation quotidienne d’eau revient à préserver pour chacun les biens précieux que sont la ressource en eau et les milieux aquatiques.

> Télécharger l'arrêté préfectoral

> Télécharger la fiche alertes particuliers

Retour